dimanche 21 septembre 2014

Quelle attitude, Chrétienne, Chrétien, face à la persécution

Vous voyez à la télé des gens, des femmes, des enfants décapités par des gens apparemment zélés pour leur religion et vous éprouvez le choc. Vous ressentez au-dedans de vous de très fortes émotions: colère, haine pour ces individus violents, dégoût pour leur mouvement, dédain pour leur fausse religion, sympathie pour leurs victimes, malaise pour toutes les populations en proie à cette violence extrême, crainte pour vous-même et pour le monde entier et sa paix fragile.

Que faire, vous vous demandez?

Vous n'êtes pas seule... vous n'êtes pas seul.

Votre réaction et vos émotions sont en effet généralisées, puisque ces sentiments envahissent toute l'humanité où les gens font preuve d'un minimum de conscience. Ce qui peut vous distinguer, surtout si vous êtes chrétienne, chrétien, est votre foi. Je pense aussi à toute personne de foi vraie, puisque nous vivons actuellement une grande crise de la foi par le monde entier, mais surtout en occident. Par foi vraie je comprends la connaissance que peut avoir la personne humaine de Dieu notre Créateur et la confiance en Lui qu'engendre cette connaissance personnelle qu'Il existe et qu'Il est bon, vrai et juste, et beau.

Même les persécutés et les victimes ne vivent pas nécessairement la "joie des martyres" qui furent "l'ensemencement de la foi" au début de l'Église aux mains des romains. J'espère, j'ose croire qu'il y en a beaucoup entre eux cependant qui vont à leur mort rendant gloire à Dieu, comme les Coptes en Égypte qui tout récemment ont déclaré qu'ils iront à leur mort plutôt que d'accepter que la loi islamique soit réinstaurée qui les rendrait des citoyens-esclaves avec le grand fardeau de la taxe des dhimmis et la honte publique et constante de se voir asservis au musulmans. Jésus dit à ces disciples "Je ne suis pas victime... on ne me prendra pas ma vie, mais c'est librement que je la donne, et tout aussi librement je la reprendrai."

Le Pape François a déclaré récemment que nous vivons actuellement, toute l'humanité, la 3e guerre mondiale, et ce, morceau par morceau dans le monde entier en sorte que nous sommes tous affectés. Il a raison. C'est comme le Grand Saint Jean Paul II l'avait déclaré, la guerre entre la civilisation de l'amour et celle de la mort.

Maintenant, je vous invite à considérer que les émotions que vous vivez sont en gros les mêmes que doit vivre Notre Seigneur Jésus Christ, ressuscité mais toujours homme. Après tout, nous sommes son Corps et Lui notre Tête, n'est-ce pas? Ce que ressent le plus petit entre nous, Jésus le ressent. Ce que nous faisons à la plus petite entre nous, nous le Lui faisons. Ce n'est pas de la poésie, mais la vérité existentielle et immuable; car Jésus tout en étant homme est aussi le Fils divin et éternel du Père. Alors, que faire?

Les émotions ne sont pas péchés... car la morale consiste en nos actes de volonté. Le péché pourrait être de ne pas obéir au commandement de Jésus d'aimer nos ennemis, de prier pour ceux qui font le mal, de désirer le bien pour ceux qui nous font du mal ou nous menacent, ou menacent ou font le mal à ceux que nous aimons, ou à ceux que nous prenons en pitié. Ce ne fut pas une suggestion, mais bel et bien un commandement, intimement relié au grand commandement de nous aimer les uns les autres comme Lui nous a aimés en donnant sa vie pour nous tous, pour toute l'humanité.

C'est le don de sa vie en tant qu'homme-Dieu qui nous a fait frères et sœurs, rien d'autre, et voilà pourquoi beaucoup de musulmans ne connaissent pas cette dimension de la vie humaine désormais, après Jésus, et peuvent se voir à ce point endoctrinés par les versets du Coran dits "pervers" ou "violents" qu'ils en sont aveuglés par le zèle pour donner la mort qui à l'extrême ressemble à une possession par le démon, ou du moins, la haine effrénée de Satan lui-même pour toute l'humanité. Ces gens tuent même des musulmans qui sont d'autres sectes ou tradition. Ils semblent vivre à l'intérieur d'une bulle maléfique. Plus bas, je réfléchirai à ce phénomène de vivre dans une bulle.

Je ne doute pas qu'il y ait dans beaucoup de pays islamiques des Musulmans qui se disent "éclairés", qui vivent selon des "versets doux" du Coran, et qui cherchent à vivre avec leurs voisins chrétiens et d'autres religions des rapports ouverts, respectueux, et coopératifs pour le bien commun de leur société et pour toute l'humanité. Alors ces gens-là vivent actuellement le même drame que nous et aussi une grande crainte de se trouver envahis par ces fanatiques meurtriers.

L'agonie de Jésus qui se poursuit toujours dans son grand Corps mystique consiste justement en grande partie dans le fait qu'il y a plein de gens qui ne parviennent pas au seuil minimum d'humanité ou de conscience mais qui vivent comme des bêtes, sans le moindre mouvement intérieur d'humanité ou de véritable foi ou religion, souvent même sans le moindre sentiment de respect ou d'amour pour leur propre famille. Ces gens ne sont même pas parvenus encore au seuil de l'humanité, et en effet résistent à l'amour de Dieu, Lui refusent l'entrée en leurs cœurs, leurs esprits, leur pensées....

Toute leur pensée est dominée par des images d'un paradis dans lequel ils seraient servis à tout jamais par de belles femmes et de beaux jeunes hommes esclaves à leur moindre désir et plaisir charnel. Imaginez ce qu'ont à vivre les femmes et les filles en Islam là où les hommes ont un tel mépris pour elles qu'ils les violent en plein jour, sécures dans la primauté de la loi du Charia selon laquelle une femme pour se défendre en court a besoin de cinq hommes témoins en sa faveur, je pense, pour pouvoir offrir une défense. Voilà pourquoi les femmes victimes de viol sont souvent condamnées et punies comme les coupables, les criminelles.

Alors, chrétienne, chrétien, surtout si vous êtes catholique ou orthodoxe, si vous voulez toujours vivre la plein et permanente communion avec Jésus en la Sainte Trinité, vous avez donc à Lui soumettre votre volonté et obéir à son commandement. Laissez vos fortes émotions de répugnance, dégout, révolte. et colère vous propulser au sein de la Sainte Trinité faisant un plaidoyer constant pour tous ces individus, tous ces groupes armés, toutes ces sectes en proie à la haine et à la violence, toutes ces populations qui sont tenues captives par une parodie, une perversion de la véritable religion. Elle est fausse en autant qu'on s'en serve pour faire la volonté pas de Dieu mais de son ennemi depuis toujours, Lucifer, qui depuis toujours cherche la destruction de l'humanité et sa condamnation éternelle avec lui et ses anges rebelles et déchus en enfers. Jamais ils se repentiront, ces anges déchus, car contrairement à l'humanité, leur rébellion demeure celle de purs esprits, en pleine connaissance de cause et en pleine possession de leurs facultés et de leur liberté.

Chère sœur, cher frère en Jésus Christ, reconnaissez en vos fortes et violentes émotions une offrande que vous pouvez faire à Dieu le Père, comme Jésus l'a fait depuis Gethsémani jusqu'au Calvaire. En faisant cette offrande, dans des moments de prière formelle, ou à tout moment où elles vous envahissent, mais surtout durant votre participation à la Sainte Eucharistie, vous laisserez le Saint Esprit vous joindre à Jésus, et vous ne ferez plus qu'un avec Lui dans son offrande de Lui-même au Père pour le salut du monde. Il n'y a pas plus grande communion avec Jésus ni plus grande solidarité avec son Corps mystique sur cette Terre.

Sombrer dans l'amertume et la haine ne sert qu'à nous joindre à Satan, l'accusateur de l'homme, et de lui permettre d'envahir jusqu'à nos esprits, nos pensées, nos âmes, et même nos corps. Notre seule issue, notre seule voie, demeure Jésus.... Il est le chemin, la vérité, la vie. En Lui nous avons vu et voyons toujours que Dieu aime toutes ces créatures, tous les hommes et toutes les femmes, même et surtout ceux et celles qui n'ont toujours pas atteint le seuil d'humanité où seulement avec ce minimum de conscience on peut reconnaître en autrui un frère, une sœur, une autre créature faite et aimée par notre grand Dieu et Créateur.

Offrir au Père avec Jésus toute notre souffrance en ces jours mais à tous les jours, voilà la véritable religion par laquelle nous nous laissons envahir et transformer, sanctifier, diviniser, par la Sainte Trinité en son amour indéfectible pour chacune de ses créatures, surtout celles qui ont le plus besoin de la miséricorde divine, celles qui ont été le plus défigurées par le démon, l'adversaire de Dieu.

C'est plus plaisant d'offrir à Dieu nos meilleurs sentiments et nos belle prières, mais c'est infiniment plus difficile de Lui offrir tout ce qu'il peut y avoir de laid, d'horrible en nous, suscité ou excité par les circonstances, les autres, les passions, le mal en nous et autour de nous, mais voilà justement l'offrande que Dieu le Père désire le plus que nous Lui fassions.

Vous êtes capable de faire avec Jésus offrande intégrale de vous-même, de tout ce qu'il peut y avoir en vous, à son exemple, et c'est en cela que consiste la vraie religion qui fait de nous un frère, une sœur en Jésus, et fille, fils du Père....Voilà la seule façon d'éviter de vivre dans une bulle....

VIVRE DANS UNE BULLE - il y a toutes sortes de bulles dans lesquelles les êtres humains peuvent se trouver captifs, aveuglés par rapport à toute l'étendue de la réalité en présence de Dieu et de ses semblables, le reste de l'humanité, ici sur Terre....

Évidemment, il y a des bulles beaucoup plus néfastes que d'autres. On peut dire banalement les uns aux autres, "Excusez-moi, j'étais dans ma bulle..." ou encore "Il est (elle est) dans sa bulle...." Cela revient tout simplement à se trouver absorbé(e) par sa propre expérience, ses propres émotions, désirs, passions, besoins, opinions, préoccupations, ainsi de suite.... Les extrémistes idéologiques sont captifs d'une bulle particulièrement meurtrière, mais toute bulle peut, si nous n'en sommes pas assez conscients, nous empêcher de nous ouvrir à la vie, aux autres, et même à Dieu.

De ce point de vue, nos bulles sont en gros le résultat de nos origines: notre ADN... notre culture... famille... éducation... circonstances de vie... contraintes socio-économiques, religieuses, idéologiques, ou autres.... En fait, tout individu de la race humaine est en quête de salut et en besoin d'un sauveur. On peut se réfugier auprès de toute religion, tout prophète, tout gourou, tout démagogue, ou tout chef politique ou religieux ou de toute entreprise humaine, mais en fin de compte, une question demeure.

Celui vers qui je me tourne, celle en qui je me confie, celui ou celle que je suis, me conduit-il ou elle dans la plénitude de toute vérité sur moi-même, sur la vie, sur Dieu, sur la mort et l'éternité? Sinon, alors je me laisse conduire vers une impasse inévitable. Il n'y a qu'un seul être qui peut et qui veut me conduire en toute plénitude de toute la vérité en toutes choses, et celui-là c'est le seul et unique, vrai Dieu, notre Créateur de nous tous et toutes.

Il s'est révélé en toute définitive au peuple qu'Il a choisi et nommé Israël, et ensuite Il est venu parmi nous sur Terre comme un de nous, un homme né d'une femme, chez les hébreux et que nous avons connu par le nom de Jésus de Nazareth, fils de Marie. Il a eu la prétention de se revendiquer à la fois fils de Marie, et Fils divin et éternel de Dieu son Père. Sois qu'Il est fou, soit qu'Il est menteur, ou soit qu'Il est vraiment qui Il prétend être. Nul ne peut l'accepter qui ne se laisse pas mouvoir par l'Esprit Saint, troisième personne divine de la Très Sainte Trinité.

Union de prière.... Bonne continuité, fille ou fils du Père et bien-aimé(e) de Jésus notre Seigneur, et fille, fils aussi de Marie, Notre-Dame et notre Mère.

vendredi 13 juin 2014

Qui est responsable pour une séparation sécuritaire sur la route?

Actuellement il est question dans les journaux d'un accident tragique mortel où un motocycliste et sa fille ont perdu la vie en raison d'une voiture arrêtée sur la voie de gauche d'une autoroute et dont la conductrice cherchait à sauver des canetons. Tout témoin et toute lectrice aurait l'horreur de s'imaginer dans une telle situation et naturellement il y a plein de questions qui nous viennent à l'esprit.

La question la plus importante, il me semble, est celle de la séparation sécuritaire. Qui est responsable pour assurer que devant moi, en tant que conducteur, il y aurait toujours une séparation suffisante pour assurer ma propre sécurité et celle des autres conducteurs derrière moi et autour de moi?

Dans la cause en question, les journaux ont peu indiqué s'il y a eu suffisante discussion en cour de la question de la séparation sécuritaire. La jeune femme doit accepter la responsabilité de sa décision d'immobiliser sa voiture en pleine voie d'autoroute, ce que j'aurais horreur de faire personnellement.

J'aurais horreur de m'arrêter sur la route. J'ai dû le faire une seule fois quand ma voiture relativement neuve est soudainement tombée en panne sur la 40 élevée en raison d'une faute d'installation d'un système de sécurité. À la vue des passants à haute vitesse j'ai craint pour ma vie tout le temps qu'il a fallu pour l'arrivée d'une remorqueuse. J'aurais donc crainte de m'arrêter pour quelque raison que ce soit justement en vue du risque de causer un accident.

Par expérience je sais très bien que la grande majorité de conducteurs ne font malheureusement peu d'effort pour maintenir devant eux une séparation sécuritaire. Ce qui est encore plus grave est le fait qu'il y a un trop grand nombre de conducteurs qui donnent l'impression de se comporter comme s'ils étaient à l'intérieur d'un jeu vidéo où il n'y a aucun danger de blessure ou de mort. Ils se précipitent d'une voie à une autre, se précipitant derrière toute voiture qui en conduisant à vitesse raisonnable les empêche de filer à toute allure, occupant soudainement et éliminant ce faisant toute espace entre les autres voitures en ne permettant pas aux autres conducteurs le temps voulu pour laisser croître des espaces sécuritaires, et ce sans aucune conscience de courtoisie à l'égard des autres et sans aucune manifestation de responsabilité.

Cependant, il y a une partie égale de responsabilité de la part de tout conducteur qui par une pratique systématique et habituelle manque justement de faire preuve de bonne volonté en décidant systématiquement de maintenir devant lui une séparation sécuritaire.

Si cette question me trouble autant c'est parce qu'en 1973-74 j'ai bénéficié d'une formation à la fonction de contrôleur de la circulation aérienne pour la province de Québec à l'école des services de l'air qui à l'époque était situé à l'aéroport Uplands à Ottawa mais qui peu de temps après fut établie à Cornwall.

On comprend bien que pour la circulation aérienne où les pilotes ne peuvent pas voir les autres avions il faut l'intervention d'un service de séparation sécuritaire. Il y a deux protocoles pour le maintien de la séparation sécuritaire en surplus à la séparation commune par les niveaux d'altitude à tous les 1000 pieds et aussi par l'orientation des niveaux paires en direction est de 0 à 179 degrés et aux niveaux impaires en direction ouest de 180 à 359 degrés. Ceci permet davantage aux pilotes d'avoir la possibilité de voir la circulation qui s'approche d'eux.
  1. La séparation standard consiste d'assurer que les avions demeurent séparées par au moins 5 minutes entre elles au dessus d'un point spécifique comme une "balise radio".
  2. La séparation radar consiste d'assurer que les avions demeurent séparées par au moins 3 miles à la lecture d'un écran radar surveillée par un contrôleur.
Pour ce qui est de la conduite sur la route il n'y a que les conducteurs qui peuvent assurer leur propre séparation sécuritaire. Il est en principe bien connu à partir même des cours de conduite qu'il faut garder au moins 3 secondes de séparation devant soi afin d'avoir le temps de réagir pour soit ralentir, soit s'arrêter, soit changer de voie. Cette séparation minimale par le temps correspond à une distance très variable selon la vitesse qu'on emprunte à tout moment.

Il semble évident selon les détails fournis dans les journaux que le malheureux conducteur de la moto qui s'est tué avec sa fille ne gardait pas un minimum de 3 secondes de séparation derrière la voiture avec sa remorque dont le conducteur a su éviter la voiture gardée en pleine voie de gauche. S'il était au moins 3 secondes derrière il aurait eu le temps lui aussi de ralentir suffisamment sinon de s'arrêter, et certainement il aurait pu changer de voie comme l'a fait le conducteur de la voiture devant lui.

Cette perte de deux vies est certes tragique, mais ce serait davantage tragique et aussi injuste d'en imputer l'entière responsabilité à cette jeune femme qui a malheureusement manqué de jugement en garant sa voiture en voie de gauche et de dépassement en pleine voie publique et sur une autoroute par surcroît.

Je trouve scandaleux qu'au Québec nous nous sommes laissés aller à un tel degré de refus de responsabilité qu'on cherche à remettre à autrui notre propre obligation de nous maintenir en tout temps en séparation sécuritaire derrière qui que ce soit qui vaque devant nous sur la voie publique, et surtout sur les autoroutes où la vitesse accrue augmente aussi le risque et le danger pour soi-même et à plus forte raison pour autrui.



                Fr. Gilles A. Surprenant – Chaplain for Family Life, OEPS
                       Helping married couples walk with the Lord
Encouraging parents and children to become a stronger family with the Holy Trinity 



 “Were not our hearts burning within us as He talked to us on the road
                  and explained the Scriptures to us?”  Luke 24:32

Handy resources for inspiration: 
                Web Site:   http://fathergilles.net/       Visit Madonna House !

jeudi 13 mars 2014

La Charte, enfin je comprends!

Selon Louise Mailloux, championne de la Charte, le baptême des chrétiens et la circoncision des juifs c'est du viol. Pourquoi? Parce que ce sont des actes qui empiètent la liberté totale et absolue de la personne de choisir absolument tout soi-même.

Avec ce raisonnement il n'y a qu'une conclusion à tirer. Selon ces idéologues, les parents sont incompétents et n'ont aucun droit ou autorité pour former, éduquer, et transmettre à leurs enfants quelque valeur que ce soit. Ça laisse qui alors? L'état, évidemment.

Les bolchéviks et d'une certaine façon les nazis ont essayé ça, et nous en connaissons les résultats. Pour ma part, je préfère faire confiance aux parents, aussi humains et imparfaits soient-ils, d'aimer leurs enfants et de voir à leur bien-être pendant une vingtaine d'années au moins; que de faire confiance à l'état avec tout l'anonymat typique de toute bureaucratie humaine.

Qu'en pensez-vous?

samedi 1 mars 2014

Service d'information Proximo ou entreprise éditorialiste?

Adressé à Proximo qui se dit Service d'information Proximo sur la ligne du sujet annonçant chaque courriel
et dans l'entête se dit L'actualité religieuse internationale, nationale, et régionale

Bonjour,

Je dois pour la première fois m'objecter à votre façon de tailler vos manchettes. En donnant la priorité au montant alloué pour la rencontre avec le nouveau Cardinal Lacroix pour fixer votre regard uniquement au budget alloué pour cet événement, vous montrez un parti pris pour la critique sinon le mépris des organisateurs de cette fête, donnant un certain ton pour ne pas dire un ton certain, et ainsi invitant les lecteurs à tirer leurs propres conclusions dans la suite que vous avez orchestrée. Proximo ne ressemble plus désormais à un service d'information, mais bel et bien une sellette éditorialiste, mais à quelle fin au juste?

Je trouve votre approche sensationnaliste et méprisante. On pourrait aussi facilement faire le compte des avoirs des 4000 personnes participantes et afficher un montant allant dans les $200,000,000.00 par année! Quelle impression ça donnerait de dire que des gens avec de tels avoirs se réunissent pour accueillir le nouveau cardinal. Allons-nous adopter les méthodes des bolcheviques d'il y a un siècle et nous mettre à condamner toute personne qui n'est pas démunie et leur attribuer la responsabilité pour tous les maux de notre société? Par la suite les russes on saisi tous les biens des gens des classes riches ou confortables et sont allé jusqu'à les emprisonner ou exécuter.

En prenant cette approche, vous faites malheureusement écho du défilé interminable de personnalités de notre société québécoise qui ne cessent de se faire une fierté de démolir l'Église catholique romain. Ils refont l'histoire de la province en éliminant en entier l'histoire de l'Église - une armée d'hommes et de femmes, clercs et religieux et religieuses - qui se sont dévoués cœur, corps, et âme pendant des siècles pour édifier la famille, la personne, et la société sans chercher à profiter personnellement.

Ils rédigent une nouvelle histoire du Québec dans laquelle tout ce qui est d'Église ou religieux n'est que scandale et abuse de toutes sortes. On fait de "la grande noirceur" un roman qui est une déformation complète et totale de la réalité vécue par l'ensemble de la population, ne mettant l'accent que sur le scandaleux et omettant en bloc tout ce qui vaut toujours d'être valorisé. Toujours en considérant les personnes humaines nous trouverons des défauts, des erreurs, et malheureusement aussi des scandales, mais il faut se méfier des gens qui prétendent accuser d'une position de perfection, comme s’ils étaient au-delà de tout défaut eux-mêmes....

Pour en revenir à votre entête "Des coûts de 80 000 $ pour la fête du nouveau cardinal de Québec", à mon ordination ma mère a planifié et orchestré une petite réception sans un restaurant près de la ferme familiale pour une trentaine de personnes... un simple repas... et la facture s'éleva au delà de $1,000.00, et ce, il y a 30 ans. Multipliez par cent et vous avez $100,000.00 dans les dollars d'il y a 30 ans qui donnerait aujourd'hui au moins le triple, pour comparer cet événement à celui de Québec. On peut faire dire n'importe quoi aux chiffres.

Prenez nos assemblées dominicales. Dans une paroisse active et prospère dont le budget touche le demi million par année - la moitié en salaires - on pourrait dire que la Paroisse dépense mille dollars par Messe juste pour offrir la Messe. Allons-nous maintenant considérer le coût trop élevé et recommander la vente de nos église et le retour aux petites assemblées de la première génération de la chrétienté où les gens se rassemblaient aux seuls endroits à leur disposition, les maisons des membres les mieux nantis, donc les plus grosses maisons? Allons-nous congédier tout le personnel de nos églises pour entreprendre de faire l'Église exclusivement à partir de bénévoles?

Qu'allons-nous dire des fidèles et des citoyens qui mangent bien? Allons-nous calculer qu'ils dépensent au moins $2,000.00 par année, quand ce n'est pas $3,000 ou $4,000, pour en tirer la conclusion que la majorité de la population vit avec mépris aux dépends des pauvres et démunis? Jusqu'où avez-vous l'intention d'aller au juste?

On peut faire dire n'importe quoi aux chiffres, ce qui soulève des questions, "Que cherchez-vous? Mais à quoi bon nous lancer en pleine face tous ces chiffres? Que tentez-vous de faire ou d'influencer par vos choix éditorialistes, au juste? Quelle facette de la gloire de Dieu cherchez-vous à faire valoir? En quoi cherchez-vous à édifier l'Église de Jésus par de telles approches et insinuations?" 

“Were not our hearts burning within us as He talked to us on the road and explained the Scriptures to us

            En priorité on doit parler et agir selon sa conscience….

 

         …humblement, il est sage de se la laisser former par Dieu….

 

     Gilles      Personnel   514-864-5618       Cell   514-823-7812     FB  GillesAlbert


Site Web:
   http://fathergilles.net/       En Chantier:   http://dev.paxcaritas.net/        Visitez Madonna House !     

 

«Notre cœur n’était-il pas tout brûlant au-dedans de nous, quant Il nous parlait en chemin, quand Il nous ouvrait les Écritures?»  Luc 24 :32

“Were not our hearts burning within us as He talked to us on the road and explained the Scriptures to us

 

On 28/02/2014 6:50 PM, Radio Ville-Marie wrote:
 

À Propos Envoyer une nouvelle
ou un commentaire
S’inscrire gratuitement
 
 
  VERSION COMPLÈTE
  Bonjour Gilles Surprenant, voici vos nouvelles de Proximo.
    • 28 février 2014
      [01. QUÉBEC] Des coûts de 80 000 $ pour la fête du nouveau cardinal de Québec
      Texte complet


    • 28 février 2014
      [02. CANADA] Une campagne de Carême à saveur politique pour l’Église Unie
      Texte complet


    • 28 février 2014
      [03. QUÉBEC] Fin d’une institution avec la mort de la revue Idées
      Texte complet


    • 28 février 2014
      [04. QUÉBEC] Décès de Richard Guimond, celui qui incarnait la messe à la radio depuis 40 ans
      Texte complet


    • 28 février 2014
      [05. CANADA] Fin de l’année de la présidence du Canada à l’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste
      Texte complet


    • 28 février 2014
      [06. QUÉBEC] Abus sexuels: 17 millions $ réclamés aux Rédemptoristes
      Texte complet


    • 28 février 2014
      [07. CANADA] Moncton: un prêtre accusé d’abus sexuels choisit un procès devant juge et jury
      Texte complet


    • 28 février 2014
      [08. MONDE] Réforme du Vatican : le pape crée un Secrétariat pour l’économie
      Texte complet


    • 28 février 2014
      [09. MONDE] Ukraine: «Pas d'interférence dans les affaires de l’Église», demande le patriarche de Moscou
      Texte complet


    • 28 février 2014
      [10. MONDE] Rome : taux de réponse élevé au questionnaire sur la famille
      Texte complet


    • 28 février 2014
      [11. MONDE] Les légionnaires du Christ révisent leurs constitutions et prennent un nouveau départ
      Texte complet


    • 28 février 2014
      [12. MONDE] Belgique: une pétition appelle le roi à ne pas signer la loi sur l’euthanasie des mineurs
      Texte complet


    • 28 février 2014
      [13. MONDE] Nigeria: encore 37 personnes tuées par Boko Haram dans l'État d'Adamawa
      Texte complet


    • 28 février 2014
      [14. MONDE] Maroc: le programme de formation d’imams s'étendra à trois autres pays
      Texte complet


 
   À DÉCOUVRIR SUR LE SITE DE RADIO VILLE-MARIE
 
 


www.radiovm.com
91.3 fm Montréal | 100.3 fm Sherbrooke | 89.9 fm Trois-Rivières | 89.3 Victoriaville

Pour communiquer une nouvelle ou un commentaire: info@radiovm.com
Téléphone: 514-382-3913, poste 228 ou sans frais 1-877-668-6601


Un partenariat de Radio Ville-Marie et Communications et société
Un bulletin produit à Montréal avec la participation financière de la Fondation canadienne de la vidéo religieuse.




Problème avec ce courriel ? Utiliser cette adresse : http://www.radiovm.com/Proximo/Imprimer2.aspx?/=411
cliquez ici
pour ne plus recevoir les nouvelles de Proximo